Die Gemäldegalerie

17 07 2010

Formidables collections italiennes (mais aussi de la peinture hollandaise, espagnole, française et allemande) dans ce musée berlinois découvert cette semaine.

Gros coup de coeur pour ces deux tableaux:

titienvnusetcupidonavecunorganiste.jpg

Titien, Vénus avec organiste et Cupidon, 1548.

200603amsterdamcaravaggio.jpg

Michelangelo Merisi dit Le Caravage 1571-1610: l’Amour vainqueur  1602-1603
Huile sur toile, 156 x 113 cm. Peinte pour le marquis Vincenzo Giustiniani, cette toile est souvent désignée par le vers de Virgile « Amor vincit omnia« . Quel air narquois sur le visage de ce petit Cupidon! Il foule aux pieds tous les symboles de la musique, de la guerre et de la littérature, il renverse tout au sol et sourit d’un air provocant et irrésistiblement charmant. La toile fut jugée scandaleuse, intolérable, car ce garçon dont le modèle fut probablement un jeune romain n’a rien des anges éthérés ou des garçons paisibles d’un Botticelli, et les moeurs de Caravage ne plaidaient pas en sa faveur. Il y a l’allégorie, mais tellement plus que l’allégorie, et tous les détracteurs qui ont crié au scandale pédophile et à la pornographie l’ont bien perçu ! Ce gamin est tellement incroyablement humain, vivant, avec ses yeux plissés, sa posture en déséquilibre, son impudeur et son impudence. Il a les ongles des pieds noircis par la saleté, et les plis du ventre sont d’un réalisme étonnant. L’aile caressante et la flèche aiguisée: douceur et douleur. Ce tableau est un hymne au désordre joyeux de l’amour.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Bijoux Jolifolie |
Tamellaht-Ahnif de Bouira |
laviedespinoza |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitten
| Chevauchée Tibétaine
| S p i r i t u a l • B o n &...