L’amore vecchio

4 03 2010

 L’amore vecchio (in Mentre corre cielo e terra)

Giovanna Salviucci Marini

L'amore vecchio dans Chansons italiennes wma lamorevecchioquartettourbano.wma

Il tempo era lo stesso cambiati siamo noi

La parete fra oggi, domani e ieri

si è fatta più sottile

quella fra sonno e veglia

leggera come un foglio di pasta sfoglia

Di vivere ne ho una voglia lunga e straziata

negata dai tanti inciampi che sono

quando non campi alla giornata.

Il tempo era lo stesso cambiati siamo noi.

Com’ era quell’amore che ti faceva muovere,

percorrere chilometri, passare notti insonni

Era un amore giovane con il tempo davanti

ora mi piace ancora ed è un amore vecchio

quando si sa già tutto, tutto è già stato detto

e si cammina insieme e lenti sul selciato

buttando il tempo indietro e con parsimonia

assaporando i sapori, assorbendo i colori,

selezionando i suoni, accettando i rumori,

assalendo i timori con pallide certezze

forti del fatto magico e insaputo

che in realtà hanno sempre temuto.

Mi piace l’amore vecchio,

raccogliere, contare tutto quello che resta

e quando viene il giorno della festa

raccoglierlo in un secchio e rovesciarlo in piazza.

Voi state lì a guardare ridendo:

« Ma guarda un po’ che strano!

Che le sarà venuto in mente? »

 

L’amour vieux

Giovanna Salviucci Marini

 

Le temps était le même, c’est nous qui avons changé

La paroi entre aujourd’hui, demain et hier s’est faite plus fine

 

http://www.quartettourbano.it/

 

Présentation du disque Mentre corre cielo e terra

 

« Lorsque l’on assiste à un spectacle du Quartetto Urbano, l’attention, le souffle et l’esprit sont comme en suspension dans la justesse parfaite, dans l’harmonie des voix, et dans leur étonnant équilibre.

Au delà de la variété des moments en soliste, on a l’impression dans l’ensemble d’écouter un unique instrument. Comme chez certains groupes d’interprètes masculins de la tradition sarde, cette sensation n’est pas tant un fait acoustique mais plutôt la capacité de s’accorder avec la « recherche et la restitution d’une âme commune ». C’est de l’étude soignée et constante de cette tradition populaire et d’autres encore, et de la musique en général, qu’est né l’extraordinaire phénomène de composition et d’interprétation qu’est le Quartetto Urbano.

Ceux qui ont la chance et le plaisir de connaître Giovanna Marini non seulement comme musicienne mais come chercheuse et enseignante, ne peuvent pas ne pas reconnaître dans ce phénomène son empreinte profonde.

Ces quatre musiciens en effet, se sont formés à son école, et parallèlement à leurs parcours personnels ils continuent de compter parmi ses collaborateurs.

Du côté visuel, en outre, il y a une tenue, une grâce chez le Quartetto dans sa manière d’être sur scène qui est celle des grands interprètes, de ceux qui n’ont pas besoin d’embellir d’un geste superflu une toute autre gratia, qui est à la fois un don de bravoure et la marque d’une indéniable noblesse intérieure.

Bien entendu, toutes ces capacités peuvent se percevoir aussi à la seule écoute. »


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Bijoux Jolifolie |
Tamellaht-Ahnif de Bouira |
laviedespinoza |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitten
| Chevauchée Tibétaine
| S p i r i t u a l • B o n &...