Eleonora Fonseca Pimentel

11 02 2010

Eleonora Fonseca Pimentel dans Chansons italiennes wma donnaelenoraeugeniobennato.wma

Chanson d’Eugenio Bennato.

 

 Donna Eleonora nun è ghiuta ‘o Teatro
è rimasta fora ‘miezo a via
tra e disoccupati organizzati
guardati a vista d’a polizia
Donna Eleonora nun ce steva ‘o San Carlo
‘mmiezo a gente assettata ca nun abballa
steva cu e guagliune ‘e l’Officina
fatti a ttammorra fatti a vvino

Dint’o Teatro pe Donna Eleonora
è o Setteciento ca se sona ancora
a stessa musica a stessa gente
nun è cagnato o riesto ‘e niente
Dint’o Teatro tutto tale e quale
e stessi ffacce dint’o palco reale
a stessa musica a stessa storia
o Rre sta dinto e o popolo fora
Tutte e signure dint’o teatro
tutte e ttammorre d’e ttammurriate
pe’ chi sta fora pe’ chi sta fora
Pe’ tutt’a musica ‘e contrabbando
pe’ l’africano pe’ l’emigrante
pe’ tutta a gente ‘e donna Eleonora
Donna Eleonora forse nun c’è mai stata
forse è nu nomme che ci’ammo ‘nventato
forse è sultanto n’illusione
d’o Settecientonuvantanove
E si è na musica ‘Onna Eleonora
è na tammorra ca sona ancora
è tutt’a musica ‘e miezo a via
d’o popolo sujo d’o popolo mio

(Donna Eleonora, donna Eleonora Nascette portoghese da Lisbona
e a Napule campaie Donna Eleonora
murette quanno a Napule se more
o Millesettecientonuvantanove)
Donna Eleonora nun è ghiuta ‘o Teatro
è rimasta fora ‘miezo a via
tra e disoccupati organizzati
guardati a vista d’a polizia
Donna Eleonora nun ce steva ‘o San Carlo
‘mmiezo a gente assettata ca nun abballa
steva cu e guagliune ‘e l’Officina
fatti a ttammorra fatti a vvino

“Eleonora ’99” o “Donna Eleonora”,  di Eugenio Bennato,  Tarantapower, 2000   

  Naples, XVIIIème siècle finissant. Donna Eleonora Fonseca Pimentel n’est pas une illusion, elle a bel et bien existé. Elle naît à Rome en 1752  de parents portugais (Lopez). La famille s’installe à Naples. Cette enfant d’un milieu aristocratique démontre une précocité intellectuelle et des dispositions pour la littérature et la poésie, à laquelle elle va se consacrer, mais sa formation répond aux exigences de l’Encyclopédie puisqu’on lui enseigne aussi bien un savoir technique : mathématiques, astronomie, minéralogie, droit, économie,  vulcanologie, tout cela la passionne aussi. Dans un climat de fêtes où la bonne société fréquente les théâtres, les concerts, le constat est que ce qui caractérise cette société parthénopéenne, c’est l’immobilisme : les mêmes gens, la même musique, éternellement. Sur la scène (politique bien évidemment) les visages ont beau changer, c’est la même façon de gouverner…  e stessi ffacce dint’o palco reale /a stessa musica a stessa storia
o Rre sta dinto e o popolo fora /Tutte e signure dint’o teatro

Eleonora Fonseca Pimentel épouse le capitaine Pasquale Tria de Solis, mais il s’agit d’une union malheureuse et les événements qui scandent la vie de cette femme sont tous tragiques : elle connaît la douleur de perdre son fils premier-né, puis ne porte pas sa deuxième grossesse à terme en raison des mauvais traitements que lui inflige son époux ; Elle finit, au bout de huit années, par se séparer de ce militaire brutal, ce qui à l’époque, on peut le concevoir, voue une femme aux gémonies. Elle se consacre aux activités intellectuelles, et en tant que  correspondante de Goethe et de Voltaire, c’est une femme des Lumières, émancipée et lettrée, qui sort de sa minorité (les Lumières pour Kant, c’est cela : « sortir de sa minorité »). Durant sa vie conjugale elle s’était ingéniée à trouver de quoi payer son abonnement à l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert, car son mari voyait d’un mauvais œil ces acitivités peu…domestiques. Faisant siens les idéaux de la Révolution française, dans Naples agitée d’une ferveur révolutionnaire, elle prend fait et cause pour le petit peuple opprimé. La toute jeune République française voit en elle une meneuse, et le régime des Bourbons l’inscrit dans son registre des personnes à surveiller. Elle fonde Il Monitore Napoletano, un journal qu’elle dirige et dans lequel elle pratique une méthode de journalisme très avant-gardiste, se servant de cette tribune pour diffuser ses idéaux démocratiques. En raison de ses idées, en raison de son combat en faveur des opprimés, des minorités, des étrangers (« pe l’africano, l’emigrante, pe tutta la gente”) elle est arrêtée en 1798 mais l’année suivante, le roi et sa cour s’enfuient à Palerme. Il s’ensuit une  période d’anarchie populaire dont elle profite, puisqu’elle est libérée de prison. Liberté provisoire, puisqu’en 1799 elle est à nouveau emprisonnée à la Vicaria puis au Carmine, où elle endure la faim, la saleté, l’isolement. Un procès expéditif la déclare coupable de trahison et, avec d’autres personnes illustres telles que Gennaro Serra, Giuliano Colonna et le prince de Torella, elle monte sur l’échafaud le 20 août 1799. C’est avec un courage qui force l’admiration qu’elle offre son cou à son bourreau Tommaso Paradiso (l’ironie de ce nom !) après avoir prononcé ces mots  « Forse un giorno gioverà ricordare tutto questo ». 

Elle demeure donc une figure très importante et il n’est pas étonnant que la féministe Maria Antonietta MACIOCCHI lui ait consacré un livre (une biographie). De même, il me semble que ce personnage a pas mal inspiré Dacia MARAINI pour son personnage de Marianna dans La vie silencieuse de Marianna Ucrìa (somptueux roman ! La lunga vita di Marianna Ucrìa. On peut aussi se douter que ce prénom, Marianne, a été choisi en hommage aux idéaux de la république française). Sulla sua vita è stato girato un film, “Il resto di niente”, del 2004. Un film inspiré de sa vie est sorti sur les écrans en 2004 : Il resto di niente. D’après le roman éponyme d’Enzo STRIANO. 

1) Dossier très complet, en français , dans Annales Historiques de la révolution française :  http://ahrf.revues.org/6363 

 2) dossier en italien : http://scienzaa2voci.unibo.it/scheda.asp?scheda_id=117  (in italiano) 

3) deuxième dossier en italien :  http://www.letteraturaalfemminile.it/eleonora_de_fonseca_pimentel.htm    


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Bijoux Jolifolie |
Tamellaht-Ahnif de Bouira |
laviedespinoza |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitten
| Chevauchée Tibétaine
| S p i r i t u a l • B o n &...