Gnòsi delle Fànfole (poesia metasemantica)

23 02 2009

Une découverte que je dois à la revue PaginaUno dont je suis une aficionada !

www.rivistapaginauno.it

La poésie métasémantique de Fosco MARAINI (une expérience à la Michaux dans la littérature italienne). Un auteur inclassable, explorateur, photographe, japoniste (ça se dit?), angliciste, naturaliste, libre-penseur, et papa de Dacia.

Gnòsi delle Fànfole (poesia metasemantica) dans Littérature italienne

Le recueil est accompagné d’un CD fascinant. Les musiques sont de Massimo Altomare et Stefano Bollani.

 Je dois faire un choix douloureux en ne recopiant qu’une seule des poésies. Comprate questo libro!

Il lonfo

 

Il lonfo non vaterca né gluisce

e molto raramente barigatta,

ma quando soffia il bego a bisce bisce

sdilenca un poco, e gnagio s’archipatta.

E’ frusco il lonfo ! E’ pieno di lupigna

arrafferia malversa e sofolenta !

Se cionfi ti sbiduglia e t’arrupigna

se lugri ti botalla e ti criventa.

Eppure il vecchio lonfo ammargelluto

che bete e zugghia e fonca nei trombazzi

fa lègica busìa, fa gisbuto;

e quasi quasi in segno di sbrodazzi

gli affarferesti un gniffo. Ma lui zuto

t’alloppa, ti sbernecchia; e tu l’accazzi.

Ce que j’en pense:

 Au déblutage on exufloque, la vellibuge de ces angoulapies nous assipoise, ses frelures harastiques m’envitupèrent et l’hurubescence de ses synacropies m’intrulise. Que de flafres dans ces veloutescences ! On s’y recruque à vert pouaque. Mais point de fanfrelinades, ça vous arabistoufle aux agrippures. Parcequ’ ilifre à devisquer, tant que l’yproge y fouinasque. Voilà un acriblage taramol et gustif, d’agrissère flugie.

 autre poésie:

http://www.youtube.com/watch?v=q_-qGExLGXs&feature=related

 

 


Actions

Informations



2 réponses à “Gnòsi delle Fànfole (poesia metasemantica)”

  1. 11 04 2009
    helene (11:15:55) :

    salut, je voulais savoir si tu avais fait la traduction toi même? si’il en existe en français ou dans d’autres langues… ceci dit t’as raison une magnifique découverte!

  2. 11 04 2009
    Giravolta (15:36:19) :

    Il ne m’est pas venu l’idée de « traduire » ce poème (une vraie gageure! ) mais je me suis juste laissée aller à écrire un petit commentaire délirant et bien sûr métasémantique! J’ignore si une traduction existe en français ou dans d’autres langues, mais je vais essayer de fouiner. En tout cas, si on aime ces inventions, il faut lire Henri Michaux (je pense à ce poème en particulier: Le Grand Combat).

Laisser un commentaire




Bijoux Jolifolie |
Tamellaht-Ahnif de Bouira |
laviedespinoza |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kitten
| Chevauchée Tibétaine
| S p i r i t u a l • B o n &...